Accompagnement individuel

Différents axes de travail

Nenuphar

Dans le cadre des accompagnements individuels que je propose, j’utilise la Communication NonViolente mais également l’outil thérapeutique Internal Family System (IFS) ou Thérapie par le SELF.

  • Une séance d’accompagnement auto-empathique :

Vous avez besoin de soutien pour vous écouter en profondeur ? C’est l’accompagnement dans l’autonomie qu’il vous faut … – 1h à 1h30.

  • Une séance d’écoute empathique :

Ce travail permet de clarifier ce qui se vit à l’intérieur de vous par rapport à une situation donnée, aide à clarifier vos priorités, à faire des choix,… Accompagnement lors d’une relation difficile ou d’une séparation, de la perte d’un emploi, de harcèlement moral, d’un deuil… – 1h à 1h30.

  • Une médiation entre différentes parties de soi :

Ce travail vous aide à dissiper les tiraillements intérieurs qui peuvent vous empêcher de faire des choix et d’agir. – (avec l’Internal Family System ou la CNV) – 1h30 à 2h.

  • Un jeu de rôle :

La personne avec qui vous êtes en conflit ne désire pas entamer un travail, le jeu de rôle peut vous permettre néanmoins de cheminer dans cette relation. Je « prends le rôle » de la personne avec qui vous êtes en conflit. Je vous donne l’occasion d’être écouté(e), puis d’entendre ce qui se passe chez l’autre personne. Cela vous permet d’avoir un autre regard sur la situation et la personne, de reprendre la responsabilité de vos actes, tout en rendant la sienne à l’autre ainsi que de trouver des pistes de solution.

Il en résulte une forme de guérison de la relation à des degrés divers.
En changeant votre regard et en clarifiant vos priorités, vous pouvez retrouver du pouvoir sur la situation et votre vie. – 1h30 à 2h.

  • La clarification et transformation de fonctionnements intérieurs et la guérison de blessures du passé (avec l’Internal Family System) :

La thérapie IFS  est un modèle de psychothérapie développé depuis une vingtaine d’années par Richard C. Schwartz, qui a développé de nouvelles façons de réduire les conflits psychiques.

Le client est amené à prendre conscience de ses propres systèmes de croyances et émotions, portés par des sous-personnalités appelées « parties », organisées en microsystèmes figés à la suite d’une expérience ou d’un traumatisme.

  L’originalité de cette approche est de (re)créer un dialogue intérieur entre les parties du patient ainsi qu’entre ses parties et son « Self », instance centrale du psychisme, qui a les ressources pour clarifier, accueillir et soutenir. Elle repose aussi sur la collaboration entre le Self du thérapeute et le Self du patient, privilégie et valorise la sagesse intuitive du patient comme guide vers la résolution de sa problématique.

L’objectif ultime de la thérapie est de restaurer le « Self leadership », état dans lequel la vie psychique se trouve de nouveau guidée harmonieusement par le Self, et ainsi de dégager petit à petit les charges et fardeaux douloureux portés par les parties.

  Les applications de ce modèle sont multiples dans les champs conventionnels de la psychothérapie ainsi que dans le domaine psychosomatique, de la vie des institutions et organisations, ainsi que dans le domaine de la vie sociale et familiale. La pratique IFS se situe au rang des approches psycho-thérapeutiques qui mettent en jeu les capacités de neuro-plasticité du cerveau.

Explications extraites du site français : http://www.selftherapie.org/le-modele/

Quelques témoignages concernant les accompagnements individuels

“J’ai fait plusieurs séances de thérapie IFS avec Anne Bruneau depuis cet automne. Je suis touchée de découvrir certains aspects de moi-même, et de réaliser à quel point ils sont délicats ! Par méconnaissance, je les avais traités jusque – là avec beaucoup de dureté. Cette expérience marque fortement mon rapport à moi-même. Je me sens comme un bébé dans un nouvel élan de vie. Mes choix deviennent plus limpides. Mes relations plus simples et vraies. Anne m’accompagne avec beaucoup de professionnalisme et de cœur. Je suis très admirative de sa grande connaissance des dimensions de l’être, de sa sensibilité à l’autre, et de sa tendre fermeté qui m’invite naturellement à me rencontrer moi-même, sans détour. Et ça c’est un cadeau inestimable  ! Merci Anne !   Nathalie S. (Bruxelles)

Dans mon long parcours de travail sur moi, j’ai  pu expérimenter,  à plusieurs reprises, comment une thérapie peut “patiner” à cause des résistances. J’ai été émerveillée d’expérimenter avec toi, Anne, comment un accueil dans la bienveillance de ces parts qui résistent, permet de lever en douceur ces blocages, et aussi de sentir ces parts revenir à la vie.  J’ai beaucoup de gratitude pour la façon dont tu sais te mettre en connexion, et apprécie beaucoup ton enthousiasme. C’est un immense plaisir de travailler avec toi !   Pascale H. (Reims, France)

Sans minimiser, ni dramatiser, Anne prend la mesure de l’intensité et de la profondeur de la blessure.  Cette juste reconnaissance me permet de ne plus être seule, paniquée, bloquée, engloutie dans le drame.  Sa qualité de présence attentive et sereine dans la confiance fait naître le lien qui guérit : la magie de l’empathie reçue va permettre une transmutation. Le Soi émerge, un nouveau lien se crée entre l’enfant blessé et Soi, lien réparateur, laissant découvrir ensuite tous les possibles de reconstruction.  Devenir une amie pour soi s’incarne et prend sens.  La confiance retrouvée, la perception qu’un autre vécu, vivifiant peut voir le jour à présent.
Renilde H. (Bruxelles)

J’ai été enchantée de l’échange incroyablement juste, précis.et bienveillant ! L’exercice des chaises que j’ai fait avec toi à propos de mes indécisions quant à mon déménagement a été décisif. Merci de ton soutien.  Olivia L. (Forcalquier, France)

Après la séance j’étais un peu bouleversée et fatiguée et je me rends compte maintenant que ça m’a fait beaucoup de bien car je me sens vraiment libérée… Je sens qu’effectivement je suis en paix avec moi-même par rapport à cette histoire. Elle ne me fait plus mal. J’ai en quelque sorte compris et pardonné ma mère. C’est comme si j’avais tourné une page ou, plutôt, tout un chapitre très douloureux. L’IFS est vraiment un outil extraordinairement puissant ! Cristina V-R (Bruxelles)

 

Retour